Articles

Créatrice autodidacte, avantages et inconvénients

Etre autodidacte, qu’est-ce-que c’est ?

L’autodidaxie (oui je sais c’est pompeux) est une façon d’apprendre de manière autonome en dehors des dispositifs éducatifs officiels. On acquiert des connaissances sans avoir de diplôme qui puisse en attester.

Donc lorsqu’on te demande quelle formation tu as faite, tu réponds :

– Formation bymyself reconnue par moi-même avec mention très bien of course (pour prouver que tu maîtrises l’anglais en autodidacte).

C’est moi qui l’ai fait !

Je suis moi-même créatrice de vêtements autodidacte. Veux-tu savoir ce que j’ai appris de ces 10 ans d’autodidaxie ?

Les inconvénients à être une créatrice autodidacte

Commençons par l’aspect le moins drôle dans le fait de s’autoformer :

  • L’apprentissage peut être plus lent que si tu apprends avec un professeur. Tout simplement parce que la phase recherche entre en jeu. En prenant mon cas (tout à fait par exemple), j’ai appris quelques bases avec ma grand-mère puis je me suis rapidement référée à des tutoriels sur youtube. Et puis j’ai testé, j’ai échoué et recommencé, jusqu’à parvenir à des résultats acceptables puis exploitables.
  • La solitude de l’autodidacte. Lorsque tu te retrouves à bloquer sur un sujet et que tout ce que tu as pu trouver sur internet ou dans les livres ne suffit pas, et bien tu pleures. La bonne nouvelle c’est que tu finis toujours par trouver une réponse lorsque tu persévères.
La solitude de l’écrivain ça marche aussi
  • Le seul et l’unique, j’ai nommé : le syndrome de l’imposteur ! Et oui, lorsqu’on a aucun diplôme officiel à brandir fièrement devant soi, on à l’impression désagréable de manquer de légitimité. Surtout lorsqu’il s’agit de vendre nos créations.

A lire : Comment avoir confiance en toi.

Malgré tout, il est tout à fait possible de passer outre (j’aime ce mot, il me fait penser à loutre) ces inconvénients. Les avantages à être autodidacte sont également nombreux et je m’en rends encore plus compte avec l’expérience.

Se former soi-même, les avantages

Il faut que je te dise un truc, en replongeant dans l’élaboration de mon CV, je me suis rendue compte que mes compétences étaient multiples car :

  • Je me suis affranchie des règles pour élaborer mes propres techniques. Je n’ai même pas eu l’occasion de me comparer aux autres, j’ai donc acquis des connaissances de la manière qui me convient le mieux et je me suis fiée aux résultats.

  • J’ai proposé des créations uniques, j’ai pu me démarquer plus facilement en suivant mes envies et mon intuition.

  • Tout ce que j’ai produit a été guidé par la passion. Je ne me souviens pas avoir créé quelque-chose que je n’avais pas envie de faire.

  • J’ai acquis des connaissances et des compétences multiples par ma volonté et ma persévérance. Aujourd’hui je suis capable de créer un site internet, produire son contenu, faire des photos, créer des patrons de couture, faire des factures,…etc.

  • Je sais être efficace en toute autonomie et gérer mon temps de travail
Je précise que je ne bois pas en travaillant non plus, ça fait désordre.

Et pour t’en mettre plein la vue, voici le dernier point.

Les autodidactes célèbres

Connais-tu des célébrités autodidactes? En faisant mes recherches j’ai été étonnée d’en trouver autant :

  • Abraham Lincoln, 16ème président des Etats-Unis (ça force le respect tout de même). Il a appris le droit en autodidacte et exercé le métier d’avocat en itinérant.
  • Frank Lloyd Wright, un des architectes les plus célèbres de l’histoire n’aurait pas eu son Bac. Dans ce contexte on parle de Bac+5 normalement…
  • Steve Jobs, le créateur d’Apple est pour moi une source d’inspiration. Alors quelle joie de constater qu’il a laissé tomber la fac, pris quelques cours en auditeur libre dans des domaines artistiques puis s’est fait embaucher par le pionnier des jeux vidéos Atari.
  • Frida Kahlo n’a jamais pris un cours de peinture de sa vie…

Tu l’as compris, même si le syndrome de l’imposteur m’a longtemps poursuivi, je trouve que le jeu en vaut la chandelle (j’aime intégrer des expressions toutes faites).

De ma perspective, il y a bien des avantages à être autodidacte même si dans certains cas, un professeur sera utile. Notamment dans un domaine nécessaire au développement de notre entreprise mais pour lequel nous n’avons aucune facilité à la base.

Le plus difficile dans mon cas a sans doute été l’utilisation des mathématiques (brrr j’en ai encore des frissons).

Et toi es-tu autodidacte dans un domaine dont tu as fait ton métier ?

Laisser un commentaire